Maximiser votre autonomie pour vous assurer un développement pérenne et maîtrisé

Maximiser votre autonomie pour vous assurer un développement pérenne et maîtrisé

  • Post Category:Gerusia

Notre rôle est éphémère, il consiste à faire accoucher les esprits de leurs connaissances ! Aussi nous partons du principe que le meilleur point de vue, c’est le vôtre (puisque nous disposons d’une vision à T0, mais pas de l’ensemble des éléments qui constituent le passé et l’avenir de la structure). Afin que le « process » reste entre vos mains, nous faisons en sorte de vous conduire à formaliser, à FAIRE par vous-même.

« Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson. »

Notre objectif est d’amener les acteurs à l’autonomie donc l’entreprise FAIT _ DECIDE _ AGIT, ce qui induit trois conséquences majeures :

  • La structure, de par son rôle d’observateur et acteurs de son propre changement, est pleinement mobilisée/impliquée et responsable de son succès
  • Cette approche soutient l’initiative et libère la créativité, permet d’apprendre à faire confiance à son intuition, de la formaliser et de l’utiliser
  • Chaque manager se responsabilise et acquière de l’autonomie

Ainsi, pour faire monter les acteurs en compétences et les aider à trouver le juste équilibre entre réflexion et instinct nous avons recours à trois pratiques : la motricité (le FAIRE), l’action (le MOUVEMENT) et l’accompagnement (la GUIDANCE).

Notre pré-requis de démarche : la capacité d’écoute, la discrétion et la capacité à épouser le contexte et se fondre dans l’environnent, à la façon d’un « caméléon », pour ne pas constituer un élément saillant de votre système mais bien un catalyseur, un activateur.

Nous développerons dans un article ultérieur comment nous arrivons à ces résultats grâce à une approche globale qui permet d’une part de prendre du recul pour accroitre sa vision, et d’autre part d’agir très concrètement sur le terrain

Adopter une :

  • Démarche holistique : focus au niveau macro croisé avec focus au niveau « terrain »
  • Vision systémique et globale
  • Logique de construction heuristique
  • Gestion de la théorie du chaos : tout système est sous-tendu par une logique qui lui est propre, la briser rend le système instable, en recherche d’un nouvel équilibre
  • Maîtrise de la logique des fractales : reconnaitre les symétries entre différentes logiques (macro-micro, infiniment grand/infiniment petit…)